Top Menu

Cherche terrain pour habitat de demain

Article par Camille Frati, paru le 04 Février 2016 dans paperjam.lu

Répandu en Allemagne et en Suisse, l’habitat coopératif séduit de plus en plus au Luxembourg. Il allie construction écoresponsable, activation de lien social et action anti spéculative. Les projets pilotes fleurissent, notamment dans la capitale, sans pour autant sortir de terre.
Au Luxembourg plus qu’ailleurs, l’habitat coopératif a de quoi séduire en proposant une troisième voie, entre location à fonds perdus et achat à un prix exorbitant. Car depuis 2007, le prix moyen au m2 des appartements vendus dans le pays est passé de 3.507 à 4.559 euros selon l’Observatoire de l’habitat. C’est ce constat qui a amené une poignée de résidents en quête d’une autre façon de vivre à créer le collectif Ad-hoc, au terme d’une conférence en juillet 2014, qui réunit une centaine de personnes.
L’idée était déjà dans les cartons du ministère du Logement depuis quelques années, sans avoir été explorée. À l’automne 2013, la nouvelle coalition gouvernementale s’engage dans son programme à «analyser avec un préjugé favorable d’autres moyens de mise à disposition de terrains et/ou d’habitations à des prix abordables». Une étude de Caritas souligne également le potentiel des coopératives d’habitation dans le contexte luxembourgeois.
Lire la suite sur Paperjam online