Top Menu

Entrevue au sujet des coopératives d’habitants

Madame la Ministre,

Par la présente, nous nous permettons de vous demander une entrevue au sujet des coopératives d’habitants. Né dans l’actuelle crise de logement, Ad-hoc est un groupe de citoyens qui s’est engagé dans le développement et la création d’un projet d’habitat participatif au Luxembourg.

“Se loger le mieux au coût le plus bas” combiné à la volonté de créer des communautés de choix dans les quartiers, a amené ses membres à adopter le modèle des coopératives d’habitants. Les loyers des coopératives servent exclusivement à la production, la maintenance et le financement du logement, sans recherche de rendement lucratif.

Dans une coopérative, les parts sont remboursées à leur valeur nominale. Tous les gains de valeur du foncier restent conservés dans la coopérative. Ainsi, tout subventionnement reste affecté à sa finalité initiale, loger des personnes. Les coopératives d’habitants combinent les avantages des deux, la flexibilité d’être locataire avec la sécurité d’être propriétaire.

Il s’agit d’une forme de logement locatif très répandue dans des pays comme la Suisse et l’Allemagne, mais qui, au Luxembourg peine à se développer dû au cadre législatif peu favorable. Dans les mois à venir, nous allons procéder à la création de la première coopérative d’habitants au Luxembourg. Nous souhaitons vous faire part de notre projet, des défis rencontrés et des opportunités en vue.

En attendant votre réponse, Madame la Ministre, nous vous prions d’accepter l’expression de nos sentiments les plus distingués.