Top Menu

«Mieux vivre ensemble»

Suite à la pénurie de logements à tarif abordable, Ad-Hoc prévoit la création d’habitats participatifs durables qui soutiennent l’innovation et l’inclusion sociale. L’idée est d’explorer de nouvelles formes de cohabitation et de logement collectif, de proposer une alternative aux modèles existants et d’établir ce modèle durablement au Luxembourg.Pour la construction de son premier immeuble d’habitation, Ad-Hoc recherche 7,5 millions d’euros.Découvrez la fiche complète de l’entreprise ainsi que ses coordonnées via le site de Nyuko.C’est à la Banque de Luxembourg et en présence du Grand-Duc héritier et de la Grande-Duchesse héritière qu’ont été présentés mardi soir les neuf porteurs de projet d’entrepreneuriat social à un public d’investisseurs potentiels. Une soirée animée par Hedda Pahlson-Moller, cofondatrice de The Impactory (devenue Nyuko) et CEO de Tiime, durant laquelle Nikandre Kopcke est venue présenter sa cuisine collaborative à Londres, qui emploie des réfugiées et des immigrantes.

Nyuko a ainsi suivi en 2015 10 projets sur les 24 déposés en début d’année. Neuf ont été officiellement présentésHabitat groupé senior (Emma Zimer), la plateforme collaborative d’optimisation de trajets Hopways (Nadège Ravoux), Eis Epicerie Zolwer (Jos Piscitelli et Myriam Cecchetti), Ouni (Caroline Lam), Suite Couture (Carisa Dias), Responsible & Delighted (Rebecca Maroko), PartiCité (Marc Muller) et Öko-Koncept Atelier (Géraldine Hélène Riquet)