Top Menu

Shape It! / Report 2

“Shape It!” – Espace commun et public

Lundi 7 novembre 2016 / 19:00h à 21:30h / Oekozenter asbl

“Shape-It!” est le deuxième atelier interactif sur la co-conception du premier bâtiment d’Ad-Hoc au Kirchberg. L’objectif est de lancer le processus de co-conception en imaginant ensemble des espaces communs qui correspondent aux besoins des participants impliqués dans le projet.

img_1012

Objectifs de l’atelier:

  1. Premièrement, cet événement a un impact sur le renforcement de la communauté;
  2. L’atelier est spécialement conçu pour aider au développement du futur plan spatial et infrastructurel;
  3. A la fin de la série d’ateliers, la trousse d’outils utilisée pendant l’atelier (un jeu) sera offerte à la coopérative afin qu’elle puisse l’utiliser elle-même pendant les futurs développements;
  4. La création d’un rapport.

Cet atelier participatif est basé sur la méthode “design thinking”. Afin de rendre le projet plus interactif et plus adapté aux besoins de la communauté, nous avons conçu un jeu d’outils interactifs capable de créer des résultats tangibles pour le plan architectural dans peu de temps. Cette méthode vise à aider les architectes à relever les futurs défis spatiaux. Après des sérieuses observations sur l’atelier précédent (on a fait 2 ateliers tests et 1 atelier sur la mobilité et l’énergie), nous avons conseillé aux participants de garder à l’esprit les points suivants pendant le jeu:

  • Commencez par où vous vivez: Découvrez comment les gens de votre groupe vivent et travaillent. Cela créera de l’empathie et aidera à démarrer le jeu.
  • Recherchez des défis ou des obstacle: Il peut y avoir des problèmes que votre groupe peut résoudre. Prévenez les problèmes, essayez de vous concentrer sur les questions qui n’ont pas encore été abordées.
  • Faites semblant que vous ne savez rien: Lorsque vous travaillez en groupe, posez des questions ouvertes, même si vous pensez que vous savez déjà comment ils vont répondre. Vous pourriez être surpris.
  • Retenez vos pensées: Prenez des notes lors de vos discussions, afin que vous puissiez réfléchir sur ce qui s’est passé après: Des mots, des dessins, des photographies et des vidéos peuvent être utiles pour le rapport!
  • Soyez capable de présenter: Gardez à l’esprit les mots clés de votre présentation et rendez les choses faciles à visualiser.

L’Atelier

Nous avons formé 3 groupes de max. 6 personnes pour commencer le scénario.
Par la présente, nous résumons les intentions avec notre schéma quoi, pourquoi, comment et nous illustrons toujours un scénario avec un dessin.

 

Groupe 1 : Le sous-sol comme focus

Ce groupe s’est concentré sur un espace de service commun qui utilise des technologies intégrées pour aider les habitants lors de leurs besoins quotidiens. En jouant le scénario, le groupe s’est rapidement rendu compte que vivre ensemble a de multiples avantages:

  • L’espace est économisé en le partageant (pas besoin d’avoir plusieurs espaces pour la même fonction);
  •  On économisera de l’argent en diminuant le nombre de dispositifs installés (par exemple les tuyaux d’eau accessible par tout le monde);
  •   On gagnera du temps parce que les services sont maintenant proches les uns des autres (vous pouvez prendre un café pendant que vous lavez votre linge);
  •  La qualité sera augmenté: mieux acheter les appareils et matériaux de bonne qualité car ils auront un temps d’utilisation prolongé …

    Services imaginés au sous-sol:
    1. Stockage pour les achats collectifs. (Connectez le concept à l’épicerie).
    2. Stockage saisonnier d’énergie thermique comme en Autriche. La chaleur estivale est captée (à travers des panneaux solaires) puis stockée dans des tuyaux souterrains pour être utilisée en hiver comme chauffage. Le système fonctionne également dans le sens inverse.
    3. La lessive. Utilisation d’un lave-linge et sèche-linge professionnel permettra de diminuer le temps de lavage.

     

     

    “Vivre ensemble a de multiples avantages”

    Prochaines étapes suggérées: Pensez à comment entrer en contact avec d’autres organisations et services similaires. Par exemple avoir un café connecté à la salle. (Voir les exemples: “Wäsche + Kaffee”, “WasBar.com”)


 Groupe 2: Le rez-de-chaussée comme focus

Quoi: Un rez-de-chaussée ouvert qui sert d’espace flexible.

Pourquoi: Les membres apprécient les rencontres humaines lorsque l’espace est spécifiquement aménagé pour créer une atmosphère conviviale. Le rez-de-chaussée peut être utilisé pour organiser des activités temporaires (cinéma, musique, piano, concerts) de sorte que l’espace reflète ce genre de sentiment. Il n’y a pas d’espace pour le secteur privé ici, mais seulement pour des moments communs et publics.

Comment: Un espace permettant des redéfinitions en ayant une conception modulaire pourrait être une caractéristique intéressante.
Voici un scénario possible:

  1. Le rez-de-chaussée peut être construit à l’aide de pièces modulaires telles que murs, cadres, portes, plafonds et fenêtres.
  2. L’intérieur peut alors être agencé par les membres pour les fonctions souhaitées.
  3. Si on veut accueillir plus de personnes, des composants modulaires (panneaux muraux, meubles) peuvent être ajoutés ou déplacés sans altérer l’espace entier.
  4. Si le cinéma n’est plus nécessaire, les pièces de meubles peuvent être agencées pour former un espace de vente, un bureau de réception ou autre …

Prochaines étapes suggérées:

  •  Approfondir la définition de l’espace. Quel est l’espace le plus nécessaire pour la communauté au rez-de-chaussée. Faites une liste basée sur les besoins des membres et la disponibilité des fonctions qui peuvent être développés plus en profondeur avec les architectes et les designers d’intérieur.
  • Pensez à quoi l’espace pourrait être utilisé par différents types de personnes et leurs mouvements de passage.
  • Pensez à la sécurité et à la quantité d’utilisateurs. Par exemple, est-ce que tout le monde peut prendre l’ascenseur du rez-de-chaussée? Pensez à des solutions tangibles (exemple: badge électronique pour appeler l’ascenseur ?, etc.).

Groupe 3: Les espaces extérieurs

Ce groupe est probablement le seul à avoir trouvé de nombreuses interrelations entre les espaces privés, communs et publics à tous les niveaux du bâtiment. La volonté de considérer les obstacles possibles et les futurs défis a aidé le groupe à créer un éventail de solutions diverses que nous énumérons ci-dessous.

L’extérieur = connexion avec le voisinage.

AdHoc pourrait devenir un «environnement communautaire» qui attirera des types de secteurs sociaux: les hommes d’affaires stressés, les voisins locaux isolés, etc. Peut-on donner l’occasion de se connecter? Le groupe propose de concevoir des extérieurs offrant des espaces où des rencontres humaines peuvent être organisées (par exemple: ateliers de jardinage communautaire, etc.)

Le groupe envisage également d’avoir une crèche dans l’un des étages intermédiaires. Cela pourrait être développé en fonction du nombre de familles intéressées.

Le groupe éclaire l’importance d’un extérieur organisé basé sur les besoins des habitants.

Ils pensent à des éléments différents:

  • Conception paysagère: fleurs, arbres, etc…
  • Conception urbaine: fontaines, bancs, poubelles, etc..
  • Conception du terrain de jeu: des espaces imaginés par les enfants locaux lors d’un atelier de co-conception
  • Visitez le site: Il y a encore beaucoup de potentiel dans le développement des espaces extérieurs. Pensez à l’orientation du bâtiment… Que se passera-t-il sur la façade côté rue? Que se passera-t-il près de la cour intérieure?
  • Pensez à long terme: qui va avoir la responsabilité et les ressources pour couper l’herbe, planter les fleurs, faire pousser des légumes? Y a-t-il des outils nécessaires? Énumérez quelques situations gagnant-gagnant avec des partenaires externes (mairie, brigade Fond Kirchberg, etc.)
  • Pensez aux aspects pratiques: Existe-t-il un chemin pour le pompier? Quelles sont les tailles minimales des rues / chemins? Comment gérer l’espace pour les personnes ayant des besoins spécifiques (rampes, etc.).

Idées

Dernier étage > Commun vs Privé

La plupart des participants s’imaginent avoir un appartement au dernier étage. Pour eux, il est important d’avoir un espace pour se détendre. Certaines personnes envisagent également des installations liées au bien-être: sauna, solarium, jacuzzi, bain à remous. Certains imaginent un espace pour la méditation, de yoga ou un encore un jardin.

Organisers: Adhoc habitat participatif s.c. / Socialmatter design studio ( Giacomo Piovan) / BALLINIPITT architectes urbanistes (Claude Ballini)

, , , , ,